Sciences et technologies : des métiers plébiscités par les garçons… et par les filles !

Halte aux stéréotypes ! Les filles et les garçons de 3e et de 2de perçoivent les métiers scientifiques et technologiques pratiquement de la même manière. C’est ce que démontrent les résultats de l’enquête Harris Interactive publiée par l’Onisep à l’occasion du Salon européen de l’éducation.

Les métiers scientifiques et technologiques jouissent d’une bonne image auprès des filles et des garçons.

Si une majorité des élèves interrogés (56%) déclare encore mal connaître les métiers scientifiques et technologiques, ils jouissent d’une bonne image auprès de 90% de tous les jeunes interrogés. Spontanément, les élèves de 3e et de 2de perçoivent les métiers scientifiques et technologiques comme des métiers d’excellence mais, citent prioritairement des métiers scientifiques : « chercheur », « ingénieur », « médecin »

Les métiers technologiques sont autant faits pour les filles que pour les garçons. C’est ce que pensent 73% des filles et 70% des garçons. Idem pour les métiers scientifiques (83% des filles et 80% de garçons). Ainsi, si les filles de 3e et de 2de considèrent qu’actuellement les femmes sont peu nombreuses dans ces métiers (57% des filles le pensent contre 49% des garçons), elles n’estiment pas pour autant ne pas avoir le profil pour exercer ce type de métier.

Un intérêt plus marqué chez les garçons. Les garçons (64% d’entre eux) sont plus nombreux à être intéressés par les métiers scientifiques et technologiques que les filles (57% d’entre elles). Même si les métiers technologiques attirent davantage les garçons que les filles (39% contre 22%), ces dernières préfèrent majoritairement les métiers scientifiques (52%).

Des métiers à la pointe, utiles et permettant de trouver un emploi. Pour plus de 9 élèves sur 10, ces métiers scientifiques et technologiques apparaissent comme « à la pointe de la technologie », ils « permettent de faire des découvertes utiles à la société » et sont « épanouissants »… Les métiers technologiques sont davantage perçus comme « en grande majorité manuels » et « pénibles physiquement ». Les garçons sont plus nombreux que les filles (83% contre 71%) à considérer que les métiers technologiques permettent de trouver facilement un emploi.

Étude réalisée par Harris Interactive par Internet du 31 octobre au 12 novembre 2012. Échantillon de 800 individus représentatifs des élèves de 3e et de 2de, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, classe, catégorie socioprofessionnelle des parents, région de l’interviewé(e) et filière pour les élèves de 2de.



Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: