Métier d’avenir : le secteur de la communication a du bon

http://www.ecoles-supdecom.com/design/plain_site/images/commun/sup-de-com.png

SUP’DE COM, premier réseau des écoles de communication, publie les résultats de son baromètre national des métiers de la communication. L’étude a été réalisée entre Février et Avril 2014 sur un panel de 175 entreprises du domaine de la communication, réparties de la manière suivante : 68,5% de réponses d’annonceurs et 31,5% d’agences et studios spécialisés.

La communication : un secteur qui recrute !

Le baromètre nous indique que 38% des entreprises interrogées ont recruté au cours des 6 derniers mois et 54% au cours des 12 derniers mois. A noter que 58% des personnes recrutées l’ont été à un statut cadre en CDI.

On constate également que le canal de recrutement privilégié est le réseau, que ce soit pour les annonceurs comme pour les agences et studios de communication. En deuxième position, les annonceurs privilégient la mobilité interne tandis que les agences et studios favorise l’embauche à l’issue d’une période de stage.

Pour ce qui est des postes les plus recherchés, le poste de Chargé de Communication vient en tête (27%), suivi de Responsable/Directeur de Communication (19%) et à la troisième place, le poste d’Assistant (16%).

Les profils recherchés

Concernant les attentes des recruteurs, on constate que le niveau demandé est majoritairement un niveau Master (Bac +5) pour 63% des recrutements. Quant au niveau d’expérience, 37% des recrutements demandent une expérience de plus de 3 ans.

Il est intéressant de voir que la maîtrise des nouvelles technologies, des logiciels de création (PAO) et la gestion de projets sont les savoir-faire les plus attendus. Cela donne une idée des cursus qui offrent le plus de débouchés.

Quant aux qualités personnelles, la majorité des recruteurs sont intéressés par des candidats autonomes, ayant un bon relationnel et sachant s’adapter. En effet, 60% des entreprises interrogées déclarent rechercher des candidats polyvalents plutôt que spécialistes.

Enfin, l’anglais est-il indispensable ? Gare aux idées reçues, l’anglais est  « un plus » pour 48% des sondés. Ce qui devrait rassurer les moins expérimentés d’entre vous.

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité des résultats du baromètre au lien suivant :
http://www.ecoles-supdecom.com/actualites/Barometre-2014-des-metiers-de-la-communication-102285



2 Commentaires »

  1. YEDJI Martin a dit

    Le 16 juillet 2015 @ 23 h 18 min

    Je vien d’avoir mon BEPC cette annéé j’aime bien a désiné.jai 20ans et je si horphénin du père. jai perdure mon dépuit 2001.par de souténir. aidé moi a reçu cette activité.mercie d’avoir bien repond a ma situation

  2. WESH a dit

    Le 12 novembre 2015 @ 14 h 22 min

    YEDJI apprend a écrire!

Commentaire RSS · URI du rétrolien

Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: