Les maires des grandes villes souhaitent revenir à la semaine de 4 jours et demi

L’Association des Maires de Grandes Villes de France* a été auditionnée mercredi 8 décembre par le comité de pilotage de la Conférence nationale des rythmes scolaires, chargé de mener une large concertation sur les temps scolaires auprès de nombreux acteurs de la société.

Les Maires de grandes villes de France ont fait savoir qu’ils sont défavorables à la semaine de 4 jours. Selon les élus, ce rythme ne correspond pas aux temps de l’enfant et génère des coûts supplémentaires pour la collectivité. Les Maires de Grandes Villes de France ont demandé unanimement que le gouvernement revienne à la semaine de 4 jours et demi.

Cette demande coïncide avec les conclusions du rapport parlementaire de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, rendu public le mercredi 8 décembre, qui prônent le retour à la semaine de 4 jours et demi.
A ce titre, Michel Destot, Président de l’Association, Député-Maire de Grenoble, a indiqué vouloir rencontrer dans les meilleurs délais le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel.

* l’AMGVF était représentée par les élus de Versailles, Lyon, Brest, Angers.

Autres articles sur les rythmes scolaires :

Lancement d’un site dédié à la consultation nationale sur les rythmes scolaires

Chantier sur les rythmes scolaires : c’est parti !



Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: