L’enseignement supérieur et la profession bancaire renforcent leurs liens

Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche et Ariane Obolensky, directrice générale de la FBF, ont signé en présence de Michel Pébereau, président de BNP Paribas, un protocole d’orientation pour renforcer les relations entre les établissements d’enseignement supérieur et la profession bancaire dans le cadre de l’autonomie des universités, avec une première convention d’application concernant la professionnalisation.

Pour les banques françaises, il est essentiel de développer un dialogue constructif avec l’enseignement supérieur – dont le rôle est fondamental pour préparer l’insertion professionnelle des jeunes – et de construire l’avenir par le soutien à la recherche au service de l’innovation et le développement d’une formation tout au long de la vie adaptée à la diversité des emplois et des métiers.

Les échanges et les relations entre les établissements d’enseignement supérieur et la profession bancaire se développent depuis de nombreuses années : les entreprises bancaires accueillent en stage des étudiants et des enseignants ; la profession soutient la recherche, organise avec des universités des forums régionaux sur les métiers de la banque et développe l’alternance pour les étudiants préparant des diplômes de tous niveaux.

Le protocole d’orientation permettra de formaliser et d’accentuer cette politique pour une plus grande efficacité dans l’intérêt de tous, notamment à travers l’information sur les métiers et l’orientation professionnelle, l’organisation de contacts avec les entreprises pour les emplois et les stages et l’implication de professionnels dans les conseils d’administration des universités.
La convention d’application mobilise la Direction générale de l’enseignement supérieur et de la recherche et le Centre de formation de la profession bancaire, en fixant notamment des objectifs de progression de l’alternance, de développement de partenariats pédagogiques et de mise en œuvre de cursus innovants au titre de la formation tout au long de la vie.

Des chiffres :
– La FBF représente toutes les banques exerçant en France.
– Le secteur bancaire emploie près de 400 000 salariés et recrute environ 30 000 personnes par an dont plus des deux tiers sont des jeunes de moins de 30 ans et plus de 80% sont des niveaux bac +2/3 ou +4/5.
– 8.000 jeunes se forment en alternance dans les banques chaque année.

Autres articles à lire sur le sujet de la découverte des métiers :
Les propositions de Martin Hirsch pour rendre les jeunes plus autonomes
TF1 s’engage pour aider les jeunes du 93
Vendredi 24 avril, le Forum des Halles signe une convention pour la réinsertion des jeunes



Les commentaires sont clos