L’apprentissage au sein de l’Éducation nationale : une filière sortie de la clandestinité (Céreq)

Jean-Jacques Arrighi et Damien Brochier se sont penchés sur le thème de l’apprentissage au sein de l’Éducation nationale (NEF Céreq, avril 2009).

En 2008, 36 000 apprentis (soit près d’un apprenti sur dix) se sont formés au sein d’un réseau de centres de formation d’apprentis gérés par l’Éducation nationale. Cette organisation, qui s’ancre dans une histoire de près de quarante ans, est longtemps restée à la marge du système éducatif ; elle a fait l’objet, à partir du milieu des années quatre-vingt-dix, de politiques actives qui ont contribué à ouvrir progressivement la voie à sa reconnaissance institutionnelle comme voie « normale » de formation initiale. Ce document retrace les évolutions récentes de l’apprentissage au sein de l’Éducation nationale. Il s’appuie sur les résultats d’une mission d’évaluation confiée au Céreq en 2004 par le Haut Conseil de l’évaluation de l’école (HCEE). Ces éléments ont été enrichis par le suivi des évolutions de l’apprentissage au sein des établissements publics locaux d’enseignements (EPLE) entre 2005 et 2008.

Téléchargez la note complète sur le site du Céreq (NEF, avril 2009)



1 Commentaire »

  1. Le blog de l’orientation scolaire et professionnelle » Plan d’action des CCI en faveur de l’apprentissage a dit

    Le 3 juillet 2009 @ 16 h 19 min

    […] – L’apprentissage au sein de l’Éducation nationale : une filière sortie de la clandestinité (C

Commentaire RSS · URI du rétrolien

Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: