Partenariat entre l’ANFA et le CNML en faveur de l’emploi des jeunes

Bernard Dewulf, vice-président de l’Association nationale pour la formation automobile (ANFA) et Bernard Perrut, président du Conseil national des missions locales (CNML), ont signé le 29 avril 2009 à l’Assemblée nationale, un accord de partenariat pour favoriser l’accès des jeunes à la qualification et à l’emploi dans les Services de l’Automobile.

Les Services de l’Automobile représentent l’ensemble des activités engendrées pendant la durée de vie d’un véhicule, de sa sortie de l’usine de fabrication à sa déconstruction et son recyclage : commerce et réparation, auto-école, station-service, contrôle technique, location de voiture, gestion de parc auto, etc. Au total, 31 millions de véhicules sont concernés, 443 000 salariés travaillent dans 90 200 entreprises et 68 000 jeunes sont en formation chaque année.

Le partenariat ANFA-CNML doit faciliter les bonnes pratiques pour l’insertion des jeunes dans les métiers des Services de l’Automobile. Réalisée en relation avec les Conseils régionaux, cette action concerne dans un premier temps les régions Nord-Pas-de-Calais et Rhône-Alpes. Elle sera par la suite étendue à l’échelle nationale.
Les deux parties signataires engagent leurs réseaux respectifs dans l’identification puis l’accompagnement personnalisé et renforcé des jeunes de moins de 26 ans vers l’emploi :
– Rapprocher les jeunes des missions locales des métiers et des entreprises de la Branche.
– Favoriser l’accès aux contrats en alternance : diplômes et CQP (Certificat de qualification professionnelle) par contrats de professionnalisation ou d’apprentissage, en relation avec le réseau de CFA pilotes (Centre de formation d’apprentis) de l’ANFA et les Conseils régionaux.
– Proposer aux jeunes une découverte des métiers, une immersion en entreprise.
– Sensibiliser à l’emploi de ces jeunes les entreprises de la Branche.

Le partenariat mis en place permettra de favoriser l’intermédiation entre les jeunes et les entreprises de la Branche des Services de l’Automobile qui recrutent. L’objectif, dans un premier temps, est d’accompagner 100 jeunes bénéficiaires du CIVIS (Contrat d’insertion dans la vie sociale) vers un emploi.

Plus d’infos sur les métiers de l’auto, du véhicule industriel et du deux roues

Article sur le même thème :

La branche des services de l’automobile, du véhicule industriel et du deux-roues s’engage dans la réforme du Bac Pro en 3 ans



Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: