La jeunesse en difficulté : enquête Apprentis d’Auteuil – Viavoice

Apprentis d’Auteuil présente un regard croisé sur la jeunesse en difficulté aujourd’hui en proposant les résultats d’une enquête Apprentis d’Auteuil – Viavoice menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes et ceux d’une étude menée en interne auprès de 9000 jeunes accueillis par la fondation en 2010-2011.

Les résultats de l’étude Viavoice :
– 58% des Français estiment que, pour lutter contre la déscolarisation, il faudrait en priorité encadrer davantage les élèves ;
– 53% estiment que mettre les parents devant leurs responsabilités, y compris financières et pénales, les aiderait à réagir lorsqu’un de leur enfant rencontre de grandes difficultés ;
– 57% pensent que le développement de l’enseignement professionnel et de l’alternance est prioritaire pour favoriser l’emploi des jeunes.

Les résultats de l’étude interne Apprentis d’Auteuil « Regard sur la jeunesse » :
– 40% des jeunes accueillis par Apprentis d’Auteuil ont entre 11 et 14 ans ;
– 1/3 des difficultés exprimées lors de l’admission sont d’ordre scolaire : des difficultés d’apprentissage et un besoin de cadre structurant pour des enfants en voie de déscolarisation ;
– 84% des jeunes accueillis au niveau collège à Apprentis d’Auteuil arrivent avec au moins un an de retard scolaire; et parmi eux, 40,6% ont au moins deux ans de retard scolaire ;
– 84% des jeunes obtiennent un diplôme reconnu par l’Education nationale à la fin de leurs années de collège.

Un constat d’urgence sur une jeunesse en souffrance

La jeunesse en France subit de plein fouet les conséquences des évolutions économiques, familiales et sociales. Ainsi les difficultés qu’elle rencontre vont croissantes. Plus de 2 millions d’enfants sont nés dans une famille pauvre (Revenus mensuels inférieurs à 949 euros), 254 000 jeunes ont quitté le système scolaire sans diplôme ni qualification entre juin 2010 et mars 20112 et  le taux de chômage des 15-24 ans est de 24,2% quand il est de 8,3% pour les 25-49 ans.

Face à de telles situations, Apprentis d’Auteuil estime devoir alerter l’opinion publique et affirme qu’une prise de parole est nécessaire pour alerter sur ces réalités.

A LIRE ÉGALEMENT :

Résultats de l’enquête sur la liberté des jeunes de l’association JOC

7ème édition du baromètre EDHEC Emploi de janvier 2011

71 % des étudiants sont optimistes pour leur avenir professionnel



Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: