Sommet social : des mesures d’urgences pour l’emploi

A l’issue du sommet de crise à l’Elysée qui s’est tenu ce matin, Nicolas Sarkozy a annoncé une série de mesures d’urgence pour l’emploi, pour lesquelles 430 millions seront redéployés au sein du budget de l’Etat. Récapitulatif des mesures annoncées :

– la réactivation du dispositif « zéro charges » sur les embauches de jeunes de moins de 26 ans dans les TPE (entreprise de moins de 10 salariés) et le renforcement de l’apprentissage.

l’embauche en CDD de 1 000 conseillers Pôle emploi afin de faire face à  l’augmentation des demandeurs d’emploi. Contrairement aux chiffres officiels qui évoquent une moyenne de 115 chômeurs par conseiller, une enquête du Parisien-Aujourd’hui en France montre que dans certains départements, ce nombre atteint 600 chômeurs.

la facilitation du recours au chômage partiel dans les entreprises. Ce dispositif permet à une entreprise de conserver son salarié à temps partiel en cas de ralentissement de son activité, plutôt que de le licencier. Pendant ce temps libre forcé, le salarié pourra se former.

–  le renforcement de la formation des demandeurs d’emploi. Une mission sera confiée à Gérard Larcher pour «porter sous deux mois les bases d’une réforme radicale de la formation professionnelle dans notre pays». Aujourd’hui, moins de 10% des chômeurs bénéficient d’une formation, l’objectif est que chacun ait la possibilité d’en avoir une.



Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: