Point sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés à la rentrée 2009

Les recruteurs privilégient les cadres expérimentés.

Dans les colonnes des Echos, on explique que « jusqu’à présent, les jeunes diplômés des grandes écoles ont été relativement épargnés par la crise », bien que les durées de recherche d’emploi se soient allongées, que les CDD aient été multipliés et que les embauches avant l’obtention du diplôme se soient raréfiées.

Le directeur des études et recherches de l’APEC, Pierre Lambrin, interviewé par notre confrère du Figaro, évoque une enquête menée au 2ème trimestre 2009, qui révèle que « 48% des intentions d’embauches de cadres se concentrent sur des personnes justifiant 10 à 20 ans d’expérience, contre 28 % l’an dernier ». Même son de cloches chez 01net Pro, média spécialiste du secteur informatique.

Autrement dit, la part belle des recrutements de cadres sera faite aux candidats expérimentés au détriment des jeunes diplômés.

Les secteurs en tension.

Pour Pierre Lambrin, il faut relativiser en ce qui concerne le secteur automobile. « Des recrutements se font encore. D’abord chez les sous-traitants qui ont une clientèle diversifiée. Ensuite, les départements de recherche des groupes automobiles ont été préservés des coupes budgétaires. Ils doivent continuer à innover pour sortir la voiture de demain. Le seul risque, c’est que les centres de décision s’installent ailleurs », confie-t-il au Figaro.

Avis aux futurs ingénieurs, une baisse générale des offres d’emplois est à observer dans le secteur informatique. Cela concerne aussi bien l’informatique industrielle que l’informatique de gestion, apprend-on des Echos.

Dans le secteur des ressources humaines, les postes de direction se portent plutôt bien, contrairement aux postes liés au recrutement et à la formation continue, lit-on sur le site des Echos.

Les secteurs qui continuent de recruter.

Dans le secteur de l’énergie, « de grands groupes comme Areva, EDF et GDF Suez » recherchent nombre d’ingénieurs, affirme Pierre Lambrin de l’APEC.

Les recrutements dans l’industrie ferroviaire devraient bien se maintenir car il faut honorer les commandes de trains et de trams.

Les métiers de l’assurance et de la banque de détail offrent encore de belles perspectives car les entreprises du secteur doivent faire face à un important départ en retraite des baby boomers. Ainsi, les postes de commerciaux et de chargés de clientèle sont largement ouverts aux jeunes diplômés.

Pierre Lambrin, le directeur des études et recherches de l’APEC, nous apprend que les secteurs de la santé, du social et de la culture enregistrent une hausse de 8 % des recrutements. Les fonctions médicales, managériales et financières offrent des postes. Pour le moment, les rémunérations sont peu attrayantes mais elles devraient être progressivement revues à la hausse dans les années à venir.

Optimiser ses chances d’être embauché.

Les (futurs) jeunes diplômés devraient suivre les conseils de professionnels qui suivent pour mettre toutes les chances de leur côté :

  • Saisir les opportunités qui se présentent pour décrocher une première expérience même si elle ne correspond pas à leur premier choix.
  • Ne pas hésiter à accepter un poste dans une région peu attractive.
  • Revoir ses prétentions salariales à la baisse, quitte à évoquer lors de l’entretien, une revalorisation salariale dans quelques années.
  • Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères est une compétence de plus en plus recherchée par les recruteurs. Même si il n’y a pas d’expatriation à la clef, cette compétence permet d’accompagner des projets à l’international.
  • Posséder une double voire une triple compétences (informatique-finance, marketing-biologie, management-marketing, communication-marketing, etc.)

Pour plus d’informations, consultez les articles suivants :

Emploi des cadres : « tout ne va pas si mal » (Le Figaro du 19 août 2009)

Rentrée à hauts risques pour les jeunes diplômés

Les recrutements de cadres, toujours diminués de près d’un tiers par rapport à l’an dernier

Diplômés de grandes écoles, l’heure de vérité à la rentrée

Articles du blog de l’orientation à lire sur le même thème :

Crise financière : les métiers qui seront épargnés

Les 15 métiers qui recruteront le plus d’ici à 2015

Les jeunes diplômés des IAE ne connaissent pas la crise



1 Commentaire »

  1. calendrier a dit

    Le 21 août 2009 @ 18 h 01 min

    Très sympa ce blog.

    Moi je propose des calendriers gratuits ( calendrier scolaire, caledrier 2010 calendrier 2011 ..)

    Tout est sur http://calendriere.com

    Alex

Commentaire RSS · URI du rétrolien

Laissez un commentaire

Nom: (Obligatoire)

eMail: (Obligatoire)

Site Web:

Commentaire: